Le corps humain est constitué d'environ 100 billions de cellules. En grande partie, ces cellules se renouvellent régulièrement. Chaque seconde, environ 50 000 cellules meurent, en même temps, 50 000 cellules se régénèrent.

Ce processus ne marche pas toujours en douceur. Au fil du temps, des protéines anormales, des organites cellulaires défectueux et des “ déchets cellulaires ” peuvent s'accumuler et se retrouver piégés dans notre corps. Pour garantir que ces déchets n'affectent pas les fonctions du corps, il existe un système de recyclage que notre corps a développé lui-même. Ce système est appelé autophagie.

Qu'est-ce que l'Autophagie?

L'autophagie peut être mieux comprise par analogie. Imaginez que vous avez acheté une vieille maison en ruine. Le toit fuit, les fenêtres sont mal fixées et les murs s'effondrent. L'autophagie serait similaire au processus de rénovation dans lequel des parties de la maison sont réparées, réutilisées ou recyclées pour réparer la maison. L'autophagie fournit ces mêmes avantages aidant nos cellules à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

L'autophagie fonctionne comme un programme de recyclage des déchets cellulaires qui aide la cellule à purifier les protéines endommagées ou anormales ainsi que les gros organites et à les transformer en parties cellulaires fonctionnelles. Le résultat est le rajeunissement cellulaire. À bien des égards, l'autophagie jette les bases d'une vie cellulaire longue et saine.

spermidineLIFE Autophagy Process Chart
spermidineLIFE Nobel Peace Prize for Autophagy

Le phénomène d'autophagie a été décrit pour la première fois en 1963. Cependant, ce n'est qu'en 1990 que le mécanisme sous-jacent a été entièrement décodé par le chercheur japonais Yoshinori ?hsumi.

Après de nombreuses expériences avec des cellules de levure, ?hsumi a réussi à découvrir la base génétique de l'autophagie. En 2016, il a reçu le Prix Nobel de Médecine pour cette découverte.

L'Importance de l'Autophagie

La découverte d'?hsumi a éclairé les scientifiques et les professionnels de la santé sur le sujet de l'autophagie. Depuis,de nombreux chercheurstravaillent sur la question de l'importance de l'autophagie dans le développement de maladies. D'innombrables études cliniques ont montré l'importance du processus de renouvellement cellulairede l'autophagie.

Les scientifiques soupçonnent que l'autophagie inhibée peut déclencher un large éventail de maladies, allant de l'inflammation aux maladies liées à l'âge telles que l’Alzheimer, le Parkinson et le diabète.

Vos cellules sont à la base de la santé de votre corps. Si vos cellules sont faibles et malsaines à mesure qu'elles vieillissent, votre corps le deviendra probablement également. La science est d'accord: l'autophagie normale est un mécanisme important qui contribue à une vie longue et saine..

spermidineLIFE - The importance of autophagy

L'autophagie est-elle bonne ou mauvaise ?

Lorsque vous entendez dire que l'autophagie ce n’est que des cellules qui se cannibalisent, il est facile de penser que cela semble nocif pour votre corps. Cependant, l'autophagie est très bénéfique et les scientifiques pensent que vous devriez vous efforcer d'y parvenir. Bien qu'il soit encore difficile de savoir exactement comment l'autophagie crée certains de ces avantages, en voici quelques-uns:

- Éliminer les protéines toxiques des cellules qui peuvent être la cause de certaines maladies liées à l'âge.

-
Recycler les protéines résiduelles


-
Fournir de l'énergie et des éléments constitutifs aux cellules


-
Favoriser la régénération et la santé des cellules


Il est également largement admis que l'autophagie joue un rôle dans la prévention et le traitement du cancer en reconnaissant et en éliminant les cellules cancéreuses potentielles. Pour cette raison, les chercheurs étudient la possibilité que l'autophagie puisse réduire le risque de cancer.

Comment Activer l'Autophagie?

Avec l'âge, l'autophagiediminue. Avec les nombreux effets bénéfiques sur la santé attribués à l'autophagie, beaucoup de gens se demandent : comment activer l'autophagie?

En termes simples, si nous absorbons moins d'énergie par l'alimentation, nos corps admettent le manque d'énergie exogène et se dirige vers l'utilisation de sources d'énergie endogènes telles que l'autophagie. Nos corps sont habitués aux périodes de festin et de famine, et ont développé des outils améliorés pour conduire l'énergie par le recyclage cellulaire.

À l'heure actuelle, la méthode la plus connue pour activer l'autophagie est le jeûne prolongé. Cela nécessite une restriction calorique pendant des heures voire des jours. Avec des sources d'énergie exogènes réduites, nos cellules sont contraintes de changer de source d'énergie et l'autophagie est activée.

Par conséquent, notre alimentation, ou plus précisément son absence, est devenue l'élément clé étudié pour induire l'autophagie. De nombreux régimes et programmes de jeûne ont été développés pour induire l'autophagie et le renouvellement cellulaire, des programmes de jeûne prolongés et intermittents, des régimes restrictifs et des régimes alimentaires spécifiques.

Où Se Situe La Spermidine?

Malheureusement, le jeûne n'est pas une option appropriée pour tout le monde et peut avoir des effets secondaires déplaisants ou difficiles. La plupart des professionnels de la santé admettent que les personnes qui présentent des risques pour la santé, qui sont enceintes ou malades doivent être prudentes lorsqu'elles envisagent de jeûner et assurer une surveillance médicale appropriée.

Cependant, il y a environ 10 ans, des scientifiques de l'Université de Graz en Autriche, sous la direction du professeur Frank Madeo, ont découvert que la spermidine déclenche naturellement l'autophagie en utilisant un programme alternatif dans nos cellules. En tant que «mimétique de la restriction calorique», la spermidine peut, naturellement, presque «inciter» le corps à déclencher l'autophagie. En étant jeune, les niveaux naturels de spermidine dans nos cellules sont assez élevés et l'autophagie est régulièrement activée à l'aide de la spermidine. Le problème est qu'avec l’âge, notre capacité à produire des niveaux naturels de spermidine, via notre microbiote intestinal ou de notre alimentation, diminue. Jusqu'à récemment, l'importance du maintien des taux élevés de spermidine dans nos corps, pour garder une autophagie régulière et efficace, n'était pas bien connue.

En Savoir Plus Sur La Spermidine

Des recherches sur les processus naturels de notre corps ont récemment démontré qu'une supplémentation en spermidine peut avoir le même effet qu'une restriction calorique en ce qui concerne l'autophagie. Les suppléments de spermidine sont une option pour ceux qui cherchent à soutenir la santé cellulaire sans se soucier des effets secondaires stressants des pratiques sévères de jeûne, ou à soutenir les avantages positifs de l'autophagie pendant et après le jeûne.

Peut-on mesurer l'autophagie?

Il peut être difficile de mesurer l'autophagie à la maison, en particulier si vous n'êtes pas un scientifique ou un chercheur formé et expérimenté. On croit que vous pouvez surveiller l'autophagie grâce à l'observation directe des structures liées à l'autophagie ou à la quantification de la dégradation des protéines et des organites dépendante de l'autophagie-lysosome. Alors que les scientifiques du monde entier recherchent des “ biomarqueurs ” pour suivre les progrès de l'autophagie, nous sommes conscients qu'il existe au moins certains signes physiologiques corrélés :

Glycémie faible (hypoglycémie) - Lorsque votre glycémie chute, votre corps augmente le cortisol, les hormones de croissance et les cétones. Cela peut permettre le début de l'autophagie


Cétones élevées - Au fur et à mesure que votre glycémie baisse, vos cétones augmentent


Perte de poids -L'autophagie contribue à l'oxydation des graisses, ce qui signifie que la perte de poids peut être un signe du processus


Appétit réduit - Si vous n'avez pas faim, même pendant le jeûne, votre corps peut trouver des ressources ailleurs pour nourrir votre cerveau et votre corps. Cela peut être un signe révélateur de cétose et d'autophagie.


Lors d'un jeûne, d'un régime ou d'une supplémentation en spermidine, soyez à l'affût de ces signes indiquant que votre corps est en processus d'autophagie.